1er février 2023 - Confessions de deux bédéistes québécoises
Actus DBU / 1er février 2023 - Confessions de deux bédéistes québécoises

1er février 2023 - Confessions de deux bédéistes québécoises

Confession de deux bédéistes quebecoises - 1 février 2023
 
La bibliothèque Gaston-Miron vous convie à une rencontre avec les bédéistes Julie Delporte et Eloïse Marseille à l'occasion de la parution de leurs livres Corps vivante et Confessions d'une femme normale aux éditions Pow Pow.
 
Dans Corps vivante, roman graphique qui fait suite à Moi aussi je voulais l’emporter, Julie Delporte retrace l’histoire de sa sexualité.
Une histoire marquée par la violence malheureusement trop banale des agressions, comme par celle des clichés et des injonctions liés à une culture de la performance et de l’hétéronormativité.
Dans sa première BD, Confessions d’une femme normale, Eloïse Marseille remonte le fil de ses tribulations dans le but de terrasser la honte qui lui colle au corps depuis l’enfance dès qu’il est question de sexe. D’une remarquable franchise, ce premier livre est un plaidoyer pour une sexualité décomplexée et sans tabous.
La rencontre sera suivie d'une visite de l'exposition ''Pow Pow : Portraits de la bande dessinée au Québec'', présentée jusqu'au 2 février !
Note : Cette rencontre était initialement prévue le 31 janvier et a été reportée au 1er février en raison de la journée de mobilisation sociale.
Bibliothèque Gaston-Miron (BSN niveau 1) le 1er février à 18h - Entrée libre
 
 
Biographie des auteures :
 

Éloïse Marseille est venue au monde en 1996, le jour de la Saint-Valentin (ça ne s’invente pas!). Elle fait de la BD de la main gauche depuis qu’elle est toute petite, mais déteste dessiner des garçons. Elle est détentrice d’un baccalauréat en Studio Art de l’Université Concordia. Dans ses temps libres, Éloïse peint, crée des murales avec sa sœur, prend soin de Mister White (son chat sourd), fait du patin à roulettes, concocte des plateaux de fromages et regarde des films d’horreur.

Julie Delporte est une auteure et artiste multidisciplinaire née en France en 1983. Elle vit maintenant à Tiohtiá:ke / Montréal. On lui doit plusieurs romans graphiques publiés aux Éditions Pow Pow, dont Journal et Moi aussi je voulais l’emporter. Elle a également fait paraître un album jeunesse, Je suis un raton laveur (La courte échelle) et un livre de poèmes illustrés avec des gravures à l’eau-forte, Décroissance sexuelle (L’Oie de Cravan). Corps vivante est son plus récent livre. Il lui arrive d’écrire des essais littéraires, de réaliser des illustrations pour divers magazines et maisons d’édition et de collaborer à des publications collectives. En parallèle de tout ça, Julie Delporte explore différentes techniques d’impression (sérigraphie, risographie et gravure), crée des fanzines, donne des ateliers de création et fabrique des pièces en céramique.